Comme la plupart des grandes villes, San Francisco est dotée d’un système de transports en commun complexe qui comprend trains, métro régional, tramways, bus, etc. C’est probablement le réseau de transport public le plus dense sur la côte occidentale des États-Unis. On dit aussi que c’est l’un des réseaux de transports urbains les plus utilisés, et que 35% des San-Franciscains l’empruntent quotidiennement.

Une des lignes de tram de la ville, la ligne F-Market, est très inattendue. C’est une ligne pas comme les autres. Ce qui distingue la ligne F Market, c’est que tous ses wagons sont des pièces d’époque. La ligne de tram F-Market est, en quelque sorte, un musée vivant du tramway.

Les voitures de ce musée mobile viennent d’un peu partout au monde. On les a restaurées, et l’on a préservé leur état d’origine, avec les sièges en bois vernis, les publicités d’époque, et bien sûr la peinture extérieure aux couleurs des villes où chacun de ces wagons a été utilisé dans le passé. C’est pour cela que beaucoup de wagons sont différents, et qu’ils sont de toutes sortes de couleurs.

Par exemple, sur la photo ci-dessous, on voit une voiture de tram de couleur acier poli. Mais derrière, dans le lointain, on en voit une autre qui est orange.

l1010318-grey-street-car.jpg

Voici de plus près la voiture de tram orange, arrêtée pour prendre des passagers.

l1010319-orange-street-car.jpg

L’idée de cette de ligne de tram aux wagons historiques et d’époque, a vu le jour en 1983 quand la ville de San Francisco a décidé d’organiser un festival du trolley pour l’été. Beaucoup de villes américaines ont contribué à ce festival. Chicago, Cincinnati, Kansas City, Louisville, Boston, etc. Le festival eut beaucoup de succès, et fut recommencé l’année suivante, et ainsi de suite jusqu’en 1987. En 1987, on décida de transformer ces expositions temporaires, en un usage permanent.

C’est ainsi qu’en Septembre 1995 on inaugura la ligne F-Market avec une parade de toutes les voitures de tram, entièrement restaurées telles qu’elles étaient à l’époque, peintes flambant neuf, aux couleurs de la dizaine de villes qui ont contribué leurs voitures à la ligne F-Market.

La ligne a eu tellement de succès qu’il a fallu acheter des voitures supplémentaires. Pour compléter la collection, San Francisco acheta alors dix voitures de tram à Milan (Italie) qui venait juste de mettre ses voitures de tram “à la retraite”. Comme elles dataient de la même époque que celles qui étaient utilisées par San Francisco, elles se sont bien intégrées dans le décor. Ce sont les voitures qui sont peintes en orange.

La ligne F-Market opère normalement, 20 heures par jour, sept jours par semaine. Ses voitures multicolores transportent touristes et travailleurs à travers les rues de la ville. La ligne F-Market couvre la partie de Nord de Market Street, la rue principale de San Francisco, qui traverse le Financial District, le quartier d’affaires où se trouvent les sièges des banques, des grands cabinets d’avocats, la Federal Reserve, et quelques magasins chics. Ensuite la ligne rejoint l’Embarcadero, pour longer la baie de San Francisco vers l’Ouest, le long des quais et du port de tourisme et de pêche de la ville.

Il ne faut pas confondre la ligne F-Market avec un autre moyen de transport célèbre de San Francisco, les « cable cars », tant photographiés et tant décrits dans les guides touristiques. Les cable cars – qui utilisent une technique différente pour se déplacer – sont bien connus pour grimper sans problème le long des collines pentues de la ville, ou les pentes vont jusqu’à 15 ou 16 degrés.

La ligne F-Market se situe dans la partie plate de la ville. Si elle fait le bonheur des touristes fatigués, la ligne F-Market est une ligne à usage principalement commercial. Même elle est très pittoresque, elle est aussi très fonctionnelle. Des milliers d’employés des bureaux et des magasins du quartier d’affaires de la ville l’empruntent chaque jour pour se rendre à leur lieu de travail.